fusilles

Fusillés pour l’exemple de 1914-1918 : Emmanuel Macron pire que Nicolas Sarkozy et François Hollande !
Dans sa lettre de réponse à la demande de réhabilitation d’un Fusillé pour l’exemple formulée
par M. Marsaud de Vendée, le Président Macron, par la plume de son chef de cabinet, indique
que les « fusillés auraient failli à leur devoir ». Si Nicolas Sarkozy et François Hollande ont refusé de réparer l’injustice commise contre 639 soldats de la Première Guerre mondiale,
ils n’ont jamais repris ouvertement l’antienne des brutes galonnées sur le fait que ces « Fusillés pour
l’exemple » avaient bien mérité leur sort, car ils avaient failli. Ils ont même dit qu’ils n’avaient point été des lâches.
Ce ne sont pas les Fusillés pour l’exemple qui ont failli à leur devoir !
Ceux qui ont failli à leur devoir de justice,
ce sont les Présidents de la Ve République !