Lyon, le 16 décembre 2019

A M. le Consul général de Turquie

87 rue de Sèze 69006 Lyon

Objet : situation préoccupante de M. Tuna Altinel

 

 

Monsieur le Consul général,

 

 

La Fédération du Rhône de la Libre Pensée a été informée de la situation préoccupante de M. Tuna Altinel, maître de conférence turc en mathématiques à l’Université Lyon I – Claude Bernard, membre actif des « Universitaires pour la paix » et pacifiste convaincu.

  1. Altinel a été arrêté le 10 mai 2019 à l’occasion d’un retour au pays natal, et placé en détention préventive pour « appartenance à une organisation terroriste », chef d’inculpation requalifié depuis « propagande terroriste ». Son passeport lui a été retiré et, après  une période de détention, il est aujourd’hui en attente d’une nouvelle audience de son procès, prévue le 24 janvier 2020. Il risque entre un et cinq ans de prison.

Son « crime » semble avoir été son rôle de traducteur au cours d’un débat tenu à Villeurbanne le 21 février 2019 organisé par l’association « Amitiés franco-kurdes » auquel participait, parmi d’autres un député en exil du parti Démocratique des Peuples. En France, de tels échanges sont parfaitement légaux, et même salutaires  à nos yeux car ils participent du dialogue démocratique.

La Libre Pensée du Rhône, profondément attachée à la liberté de conscience, vous demande d’intervenir pour que son passeport soit restitué sans conditions à M. Tuna Altinel, afin qu’il puisse librement circuler, et pour qu’il soit mis fin à toute forme de harcèlement à son encontre.

Ce serait se conformer aux dispositions de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, que la Turquie a du reste ratifiée.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Consul général, l’expression de toute notre considération et l’espoir que la voix de la raison sera entendue.

Pour la fédération du Rhône de la Libre Pensée : P. GIROD

 

https://www.fnlp.fr/news/745/17/La-Libre-Pensee-denonce-la-repression-contre-les-partisans-de-l-Aide-active-a-Mourir.html