La Libre Pensée appelle à manifester partout en France pour le retrait total de la loi « Sécurité Globale »

Venez avec vos drapeaux, banderoles, vos badges, vos communiqués !

Retrait de la loi Sécurité globale : marche des Libertés et des Justices le 5 décembre

 
https://www.fnlp.fr/2020/12/02/la-libre-pensee-appelle-a-manifester-partout-en-france-pour-le-retrait-total-de-la-loi-securite-globale
 
La Libre Pensée appelle à manifester,
à Lyon comme partout en France où la mobilisation s'amplifie,
Pour le retrait total de la loi « Sécurité Globale »
TOUS A LA MARCHE DES LIBERTÉS !
SAMEDI 5 DECEMBRE - 15h - PLACE DES TERREAUX
 
2020 11 28 LYON 
2020 11 17 MANIF LIBERTES 1
 

DE NOMBREUX OUVRAGES SONT DISPONIBLES VIA LA LIBRE PENSEE RHONE  ! NOUS CONTACTER  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. OU ENVOYER CHEQUE ORDRE LIBRE PENSEE  adresse postale : Maison des associations 7 rue du Major Martin 69001 Lyon

 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la République

Préface de Christian Eyschen

 

- Qu’est-ce que la République ? par Pascal Geiger (APUC)

- L’Assemblée constituante (1789-1791) par Jean-Marc Schiappa (FNLP)

- Qu’est-ce que la souveraineté populaire par Charles Guittard (APUC)

- Les 1ére, IIème, IIIe et IV République par Dominique Goussot (FNLP)

- La Vème République comme anti-modèle, son histoire et sa fin inéluctable par Michel Eliard (FNLP)

- L’influence néfaste de l‘Union européenne sur la démocratie républicaine par Christophe Bitaud (FNLP)

- La question laïque dans la République par Loïck Gourdon (APUC et FNLP)

- La question sociale dans la République par Henri Huille (FNLP)

- Pour une Assemblée constituante qui redonnera la parole au peuple par André Bellon (APUC)

Prix 15€ + frais de port 3,44€ = 18,44€

Pour passer vos commandes :

Par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,

Par courrier : Librairie de la Libre Pensée

10/12 rue des Fossés-Saint-Jacques 75005 Paris

Par Téléphone : 01 46 34 21 50

Ou auprès de la LP du Rhône.

 

 

Titre

Contenu

tarif

Les actes du congrès de Rome (1904

 

14

Les actes du colloque de Beyrouth (1912)

 

8

Actes du colloque :Vanini, Dolet, Bayle (2006)              

 

12

Pour la défense de la révolution française                       

 

17

Révolutionnaires et libres penseurs sous l’équerre et le compas

 

18

Islam et Laïcité                                                                   

 

15

Les véritables racines de l’Europe                                   

 

12

Laïcité et libertés publiques

 

7

Les religions contre les femmes                                        

 

10

L’Eglise contre la Libre Pensée                                          

 

16

Fusillés pour l’exemple  ( André Bach) 

 

27

le Christianisme sans Jésus                                                 

 

8

Autour de quelques grandes figures de la pensée libre en France  

 

20

D’un pape à l’autre : les conciles du Vatican

 

9

Pour la laïcité en Europe                                                       

 

12

Les hommes du Vatican et leurs bedeaux politiques       

 

16

Les 12 preuves de l’inexistence de dieu

 

12

Qu’est ce que l’école ? (Pena Ruiz)                                      

 

8

La laïcité pour l’égalité  (Pena Ruiz)                                     

 

5

La loi Debré contre l’école laïque

 

7

Qu’est ce que la Libre Pensée ?                                             

 

10

Recherche sur l’embryon humain                                         

 

10

Paroles antimilitaristes ( collages d’Eric Coulaud)

 

13

Arguments de la LP :  Giuseppe Garibaldi                            

 

3

Arguments de la LP : séparation de l’Eglise et de l’Etat      

 

2

Arguments de la LP : débattre rationnellement

 

3

Arguments de la LP : Syndicalisme et laïcité                         

 

3

Les Martyrs de la Libre Pensée

 Un ouvrage consacré aux Martyrs et Héros de la liberté de penser

ouvrage collectif de 267 pages co-écrit par plus de 30 auteurs.Il comporte une biographie étoffée de plus d’une trentaine de victimes des Églises, ainsi que d’un Mémorial des humains martyrisés par les religions. Il est préfacé par Pierre Tournemire, vice-Président de la Ligue de l’Enseignement, avec une introduction de Christian Eyschen, vice-Président de la Libre Pensée.

16

Actes des colloques de la Libre Pensée 1914-1918 / 2014-2018 déjà publiés 

  - Tome 1 : Les généraux fusilleurs de la Grande guerre (Soissons)

-Tome 2-3 :  Les résistances à la guerre Franchesse) et Déserteurs, mutins, pacifistes (St Nazaire)

Tome 4-5 : Les colonies et leurs colonisés (Aix-En-P.), la guerre entre les nations (Toulouse)

Tome 6 : « Pétain 1917-Pétain 1940 … Quelle continuité ?»

10

20

20

18

7ème congrès international de l’AILP                                       

 

15

Actes du colloque international de l’IRELP                            

 

7

Ecrits de Marx et Engels sur la libre pensée

   

   

Loi de 1905 : La Libre Pensée reçue au ministère de l’Intérieur

https://www.fnlp.fr/news/627/23/Loi-de-1905-La-Libre-Pensee-recue-au-ministere-de-l-Interieur/d,lp_detail.html

Monsieur Macron : Ne touchez pas à la loi de 1905 !

Début décembre 2018 : La Libre Pensée devant les préfectures

Début 2019 : Manifestation nationale à Paris ?

 

https://www.fnlp.fr/news/619/23/Monsieur-Macron-Ne-touchez-pas-a-la-loi-de-1905/d,lp_detail.html

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LE 8 DECEMBRE 11 H DEVANT LA PREFECTURE !

UNITE POUR DIRE TOUCHE PAS A LA LOI DE 1905 ! 

lp0812lp0812a

 

 2018 11 21 meeting laique

 

La Fédération du Rhône de la Libre Pensée, considérant, comme le congrès de la FNLP réuni en août dernier qui a adopté le MANIFESTE LA LIBRE PENSEE (Fichier 2), que la loi du 9 décembre 1905 de Séparation des Eglises et de l'Etat est menacée, s'est adressée, ces jours derniers aux syndicats et associations laïques pour sans attendre organiser ensemble une riposte commune.

Elle leurs a proposés d’appeler ensemble à une Conférence de défense de la loi de 1905 le 21 novembre, puis le 8 décembre prochain de se rassembler à la Préfecture pour aller dire au Préfet, représentant de la République : "NE TOUCHEZ PAS A LA LOI DE 1905".

Ainsi que l'affirme l'APPEL DES LAIQUES ( http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2016N49240 ) signé par

près de 10 000 responsables et militants du mouvement laïque et syndical, a loi de 1905 est une loi de liberté :

« ... C’est peu de dire que la laïcité va mal : malmenée, manipulée, vilipendée, on n’ose plus s’affirmer laïque par peur des amalgames et des contresens. Principe de paix, elle serait devenue sujet de discorde. Principe d’unité par-delà les différences, on lui assigne des fins identitaires. ..."

NOUS NE LAISSERONS PAS TOUCHER A LA LOI DE 1905

 

https://www.fnlp.fr/news/580/23/Laicite-et-loi-de-1905/d,lp_detail.html

Lyon, 26 octobre 2018

La Fédération du Rhône de la Libre Pensée a pris connaissance du dossier juridique qui nous a été communiqué par M. Calogero Giardina, examiné par la Cour de cassation ce mardi 23 octobre 2018.

  1. Calogero Giardina  s’est vu notifier un double refus d’emploi sur un poste de documentaliste dans l’enseignement privé à Saint-Chamond, qui s’étend à tout poste dans l’enseignement catholique sous contrat sur l’ensemble du territoire national et à vie. Ce refus a été notifié par la Commission d’Accueil et d’Accord Collégial de l’Académie de LYON (CAAC) dont le pré-accord est requis pour ce type d’emplois.

Par courrier du 7 mars 2012, M.Giardina se voyait notifier un premier refus de préaccord   : « Pas d’adéquation entre le projet professionnel et les intérêts personnels présentés pendant l’entretien». Un second refus était notifié le 6 juillet 2012 après appel, sous un motif différent : « Méconnaissance des réalités actuelles du métier d’enseignant documentaliste ». Il lui était indiqué, de  plus, que « la décision de cette commission était définitive et sans appel et que le refus définitif de préaccord qui a valeur nationale Communiqué de soutien à M. Calogero Giardina

avait pour conséquence qu’il ne pourrait pas enseigner dans un établissement catholique même s’il était lauréat du CAFEP

  1. Giardina a fait valoir devant la juridiction administrative que l’entretien  passé devant la CAAC était illégal pour plusieurs raisons, en particulier parce qu’il était précédé d’une série de questions écrites touchant à ses convictions personnelles, voire à sa vie privée. Ces questions ont donc un caractère discriminatoire :

« Avez-vous participé ou participez-vous encore à des mouvements d’Eglise(…) ? Si oui, lesquels ? Quel sens donnez-vous à cet engagement ? (Question 7)

Quelle est d’après vous la raison d’être de l’enseignement catholique ?   Sur quoi repose son projet ?  En connaissez-vous ses principales caractéristiques ?

Considérez-vous que ce choix vous engage et comment ? Comment vous situez vous par rapport à ses fondements ? » (Question 8)

Considérez-vous que ce choix vous engage et comment ? (question 9)

Ces questions sont évidemment contraires à la liberté de conscience et constituent  une violation du Code du Travail, en particulier :

De son article L1121-1 « Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché. » (NB : M. Giardina ne postulait qu’à un  emploi de maître auxiliaire documentaliste, et pas à une chaire de théologie !)

De son article L1222-2 : « Les informations demandées, sous quelque forme que ce soit, à un salarié ne peuvent avoir comme finalité que d'apprécier ses aptitudes professionnelles. Ces informations doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l'évaluation de ses aptitudes. »  

De son article L1132-1 : « Aucune personne ne peut être écartée d'une procédure de recrutement ou de l'accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l'objet d'une mesure discriminatoire, directe ou indirecte (…) », qui mentionne explicitement les « convictions religieuses » parmi les motifs possibles de discrimination. 

Ce qui se joue là, c’est la latitude accordée à l’enseignement privé confessionnel de définir ses propres règles dérogatoires aux règles communes de la République. C’est la loi Debré de 1959, mère de toutes les lois anti-laïques, qui a créé un monstre juridique en prétendant accorder un rôle de service public à l’enseignement privé, largement financé sur fonds public tout en lui reconnaissant un « caractère propre », grâce auquel la partie adverse justifie les questions posées, tout en niant leur caractère discriminatoire selon un raisonnement  jésuitique.

Cela dit, elle joue sur du velours, car elle sait très bien qu’une condamnation du « caractère propre » reviendrait à saper tout l’édifice construit sur les fondations de la loi Debré et consacré par les institutions de la Ve République depuis bientôt 60 ans. En ce sens le combat mené par M. Giardina s’apparente à la lutte du pot de terre contre le pot de fer.

La Fédération du Rhône de la Libre Pensée assure M. Giardina de son soutien et réaffirme sa position traditionnelle :

« Abrogation de la loi Debré, mère de toutes les lois anti-laïques ! »

Decembre 2005 : des milliers manifestent à  Paris pour les 100 ans de la loi de 1905 !

La video complète de la manifestation de décembre 2005